About

L’émotion que porte une pièce vintage m’a toujours intriguée. Peut-être parce que j’ai grandi dans une usine textile, j’ai grandi pour être attaché à la chair du vêtement, l’ingrédient principal, sans genre et essentiel. Les Français ont un dicton: C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes. L’esprit de Spaghetti Archives est attaché aux valeurs des vêtements vintage, à l’effervescence des pièces d’archives et à un profond sentiment de résistance contre la surconsommation de vêtements. Des produits vieillis riches en joie et en contes qui servent un objectif contemporain.

Sophia Elizabeth officie comme consultive créative depuis une dizaine d’année pour des maisons de mode et de design. Son mantra est simple, nous sommes à saturation produits, et les archives recelent de trésors que les nouvelles générations ne demandent qu’a découvrir. C’était ainsi le concept de son premier projet Laboratoire Trinité, qui transformait des archives masculines (Balenciaga et Dior en tête) en collection féminine produite ensuite en réplica limitée.

Avec Spaghetti, je m’efforce d’offrir une sélection de pièces uniques de la même manière qu’un designer présente une collection. Chaque «recette» s’articule autour d’un thème mensuel, une aventure démocratique: les pièces sont uniques donc elles sont pour tout le monde. Sensuel ou facile, minimal ou bizarre. Vous pouvez pimenter les ingrédients ou modifier les doses, un plat classique sera toujours un succès, tout comme les spaghettis.

The emotion that is carried by a vintage piece has always intrigued me. Perhaps because I grew up in a textile factory, I grew up to be attached to the flesh of clothing, the primary ingredient, genderless and essential. The french have a saying: C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes; in English: The best soups are made in old pots. The spirit of Spaghetti Archives is attached to the values of vintage clothing, the excitement of archival pieces and a deep sense of resistance against the overconsumption of clothing. Aged goods rich in joy and storytelling that serve a contemporary purpose.

Sophia Elizabeth has been working as a creative consultant for the past ten years for fashion and design houses. Its mantra is simple, we are saturated with products, and the archives contain treasures that new generations are asking to discover. This was the concept of his first Laboratoire Trinité project, which transformed men’s archives (Balenciaga and Dior in the lead) into a women’s collection then organized as a limited replica.

With Spaghetti I strive to offer a curation of unique pieces in the same way that a designer presents a collection. Each « recipe » revolves around a monthly theme, a democratic adventure: the pieces are unique therefore they are for everyone. Sensual or easy, minimal or freaky. You can spice up the ingredients or alter the doses, a classic dish will always be a success, just like spaghetti.

About

L’émotion que porte une pièce vintage m’a toujours intriguée. Peut-être parce que j’ai grandi dans une usine textile, j’ai grandi pour être attaché à la chair du vêtement, l’ingrédient principal, sans genre et essentiel. Les Français ont un dicton: C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes. L’esprit de Spaghetti Archives est attaché aux valeurs des vêtements vintage, à l’effervescence des pièces d’archives et à un profond sentiment de résistance contre la surconsommation de vêtements. Des produits vieillis riches en joie et en contes qui servent un objectif contemporain.

Sophia Elizabeth officie comme consultive créative depuis une dizaine d’année pour des maisons de mode et de design. Son mantra est simple, nous sommes à saturation produits, et les archives recelent de trésors que les nouvelles générations ne demandent qu’a découvrir. C’était ainsi le concept de son premier projet Laboratoire Trinité, qui transformait des archives masculines (Balenciaga et Dior en tête) en collection féminine produite ensuite en réplica limitée.

Avec Spaghetti, je m’efforce d’offrir une sélection de pièces uniques de la même manière qu’un designer présente une collection. Chaque «recette» s’articule autour d’un thème mensuel, une aventure démocratique: les pièces sont uniques donc elles sont pour tout le monde. Sensuel ou facile, minimal ou bizarre. Vous pouvez pimenter les ingrédients ou modifier les doses, un plat classique sera toujours un succès, tout comme les spaghettis.

The emotion that is carried by a vintage piece has always intrigued me. Perhaps because I grew up in a textile factory, I grew up to be attached to the flesh of clothing, the primary ingredient, genderless and essential. The french have a saying: C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes; in English: The best soups are made in old pots. The spirit of Spaghetti Archives is attached to the values of vintage clothing, the excitement of archival pieces and a deep sense of resistance against the overconsumption of clothing. Aged goods rich in joy and storytelling that serve a contemporary purpose.

Sophia Elizabeth has been working as a creative consultant for the past ten years for fashion and design houses. Its mantra is simple, we are saturated with products, and the archives contain treasures that new generations are asking to discover. This was the concept of his first Laboratoire Trinité project, which transformed men’s archives (Balenciaga and Dior in the lead) into a women’s collection then organized as a limited replica.

With Spaghetti I strive to offer a curation of unique pieces in the same way that a designer presents a collection. Each « recipe » revolves around a monthly theme, a democratic adventure: the pieces are unique therefore they are for everyone. Sensual or easy, minimal or freaky. You can spice up the ingredients or alter the doses, a classic dish will always be a success, just like spaghetti.